“La flotte des Russes blancs” de 1918 à 1924 – Marc Saibène 2008

Contribution de l’escadre française à l’évacuation des Russes blancs de Crimée, novembre 1920

Marines Editions

Article mis en ligne par Alain, 3 avril 2024

” Alors que la Première Guerre mondiale connaissait ses derniers soubresauts, la révolution soviétique était en marche. La Marine du Tsar avait de tout temps été un des fers de lance du régime, et bien souvent le déclencheur des révoltes et émeutes. Dans ce monde en déliquescence, une véritable marine blanche, forte de plusieurs milliers d’hommes et dotée d’une flotte conséquente , survécut plusieurs années. Elle finit sa vie à Bizerte , alors port français. Les navires connurent des fort unes diverses, les hommes se dispersèrent aux quatre coins du Monde, mais cette histoire est passionnante, digne d’un roman.”

Ce livre est unique dans sa description détaillée des événements par lesquels passera cette Marine de la mer Noire avec le secours de l’intervention alliée fin 1918 , dont l’escadre française de la Méditerranée Orientale qui participera à l’occupation de Sébastopol, Odessa, Kherson, Nikolaiev avec les troupes de l’Armée du Danube , formée à partir de l’armée d’Orient.

C’est une histoire russe , de cette flotte russe qui sera soumise à bien des vicissitudes mais qui permettra le grand exode de Crimée avec l’aide de la flotte française . C’est le récit détaillé de l’épopée de ses traversées de la Crimée à Constantinople puis à Bizerte et de sa fin à la ferraille , sauf quelques unités..

C’est aussi une histoire française , celle de la désillusion de Clémenceau qui ne pourra pas assurer le succès de l’intervention, et celle des amis français de la Russie dont l’amiral Dumesnil qui fera tout son possible pour la préserver lors de l’exode et l’amiral Exelmans tout son possible pour tenter de la sauver à Bizerte .

.